Que faire si votre cargaison arrive endommagée ?

Comme pour toutes les assurances, il vaut mieux savoir à l’avance ce qu’il faut faire en cas d’accident afin de ne pas être pris par surprise lorsqu’il survient.

Plusieurs facteurs rentrent en compte dans la livraison d’une cargaison et peuvent influer sur le bon déroulement de celle-ci :
– Conditions de stockage
– Conditions de chargement
– Etat des routes
– Etat des camions du prestataire de services utilisé par votre transporteur
– Conditions climatiques

Pour toutes ces raisons (sur lesquelles vous pouvez difficilement influer), pensez à bien vérifier en amont le conditionnement de vos produits (disposition dans les cartons, protection intérieure, épaisseur du carton, état des cartons etc).

La première chose à faire est bien sûr d’inspecter tous les cartons avant de signer le bordereau de livraison car si vous découvrez un dommage peu après et que vous n’avez notifié aucune réserve sur le dit document, il vous sera quasiment impossible de faire jouer l’assurance.

Observez les cartons donc (avec le chauffeur du camion de livraison) et notifier la quantité de cartons endommagés et le type de dommage. Soyez le plus précis possible et décrivez le dommage au plus près de la réalité. Evitez les termes génériques tels que  « carton abîmé » ou « éraflure » mais décrivez la situation avec un maximum de détails. Par exemple :

«  trou de 10 cm de large sur le côté du carton »

Une fois cela fait, faites signer la copie du bordereau de livraison par le chauffeur. Il va de soi que vous devez prendre un maximum de photos de tous les dommages observés.

L’étape suivante va être de prendre contact le plus rapidement possible avec votre transporteur où la société qui s’est chargée du transport pour vous. Ne tardez pas trop car très souvent le délai pour porter une réclamation est de 48h ou 72h. Transmettez lui la copie du bordereau de livraison avec vos réserves ainsi que toutes les photos prises.

Une des premières choses que l’assurance va étudier c’est la réparabilité des biens. C’est à dire qu’elle va évaluer la possibilité de faire réparer vos produits et va associer un montant pour ces réparations. C’est pour cela qu’il faut décrire précisément les dégâts et comptabiliser le nombre de produits endommagés.  L’assurance va se baser sur la valeur commerciale de vos produits c’est à dire la valeur d’achat à laquelle sont ajoutés les frais de transport et d’assurance.

Si vous confirmez le montant du dédommagement donné par l’assurance alors le process de remboursement pourra débuter, dans le cas contraire il est fort possible que l’assurance envoie un inspecteur à votre entrepôt pour constater de lui-même les dégâts. Il est donc important de ne pas sortir les produits des cartons afin que la constatation se fasse plus facilement.

Chaque transporteur à ses propres règles de fonctionnement donc prenez contact avec lui dès la mise en place du transport et demandez-lui  explicitement les démarches à effectuer en cas de problème lors de la livraison. Cela vous permettra de ne rien oublier et de gagner de précieux jours.

Ecrit par Thibaud Rassat

Source :
http://my.yrc.com/national/help/tools_claims3.html

Ecrit par Nicolas Diemert