L’import-export « low-cost »: éviter les erreurs du passé

Comme son nom l’indique, le sourcing « low-cost » implique une diminution des dépenses globales, augmentant donc la croissance des bénéfices, but de toute société ! Parmi les pays dits «low-cost » tels que l’Inde, le Brésil et le Vietnam, la Chine reste en « tête de liste » pour ce qui est des importations. En plus du très bas prix de la main-d’œuvre, la Chine peut aussi se vanter d’offrir des services peu onéreux, comme le transport. En effet, il ne faut pas seulement prendre en compte le prix de la marchandise de certains pays mais aussi considérer les taxes douanières, le paiement du transport et tous les autres frais qu’une importation nécessite.

Bien sûr, comme pour toute bonne opportunité, l’import-export via des pays émergents implique quelques risques. Certaines grandes sociétés en ont déjà fait les frais : les jouets Mattel composés de peinture au plomb, de la nourriture pour chien entachée de mélamine, des pneus défectueux … et cela n’est qu’une liste non exhaustive des problèmes encourus, ayant récemment fait la Une du monde entier. Un rappel pour marchandise défectueuse déclenchera certainement une vague de mauvaise publicité ; et pire, un retard ou une perte de marchandise pourra engendrer des poursuites judiciaires, voire un procès. Nous devons rester avertis et tirer des leçons des gros titres ayant fait l’apologie des désastreuses mésaventures du sourcing.

Il est vrai qu’à une époque il était justifié d’associer au « low-cost » l’idée de mauvaise qualité, mais aujourd’hui les fournisseurs de ces pays peuvent offrir des produits de valeur à un prix intéressant. Pour obtenir la qualité que vous souhaitez, sans aucunes mauvaises surprises, il est important que vous soyez attentif à la fabrication de vos articles, sans quoi produire à l’étranger peut vous revenir cher. Engager un agent de sourcing reste une très bonne assurance. Effectivement, une société d’import-export étrangère implantée dans le pays ciblé, peut fournir d’utiles services de confiance, basés sur des relations d’affaires préétablies et sur un vrai savoir-faire. Ces experts assurent la qualité désirée par des négociations avec le fournisseur, des contrôles qualité et l’envoie d’échantillons pour le client. Ainsi, l’exacte correspondance entre la demande de l’acheteur et le résultat final est assurée. Pour les commandes spéciales, nécessitant des contrôles qualité plus pointilleux, des compagnies internationales et indépendantes, assurent la qualité du produit par des tests performants, s’adaptant à la réglementation en vigueur du pays de l’acheteur.

Assurer un contrôle qualité et travailler en lien avec un agent de sourcing de confiance se trouvant sur place, correspond à l’un des meilleurs moyens pour éviter de revivre de coûteuses leçons telles que celles qu’ont connu de grandes sociétés récemment.

Article original : « Low-Cost Souring : Avoid the mistakes of the past »

Ecrit par Leah Li

Traduit par Elodie Sellier

Ecrit par Elodie