La couverture à terme : Un outil fiable ou une solution à risque ?

Note de gcb sourcing: Cet article a été écrit par un membre de la société RationalFX. N’ayant pas encore utilisé leurs services, nous ne pouvons pas les recommander. Cependant nous avons trouvé leur article très judicieux car la fluctuation des devises est un  élément essentiel des achats en Chine de part son influence sur votre prix d’achat. Nous les remercions de pouvoir partager cet article avec nos lecteurs.

« Lorsque vous importez des marchandises et payez un fournisseur dans une devise différente de l’Euro, vous êtes naturellement exposé au risque de change. Le risque de change désigne la variation du cours de l’Euro par rapport à la devise de facturation utilisée par votre fournisseur en Chine ou n’importe où dans le monde.

En effet, l’Euro comme l’USD et toutes les autres devises évolue à la hausse ou à la baisse sur le marché des changes. Lorsque vous passez commande de 20.000 USD auprès de votre fournisseur aujourd’hui à 1 Euro pour 1.40 USD, vous consultez le cours de change sur internet et calculez qu’il vous faudra débourser 14.285 Euro pour payer votre facture de 20.000 USD. Tranquillement, vous calculez votre marge commerciale et votre prix de vente.

Attention, vous pourriez perdre de l’argent ! En effet, en général  le fournisseur vous demande de régler un acompte et le solde à la livraison. Si vous êtes livré à 30 jours, vous allez payer le solde de votre facture avec un cours de change différent que celui utilisé à la commande. En effet, si le cours est par exemple tombé à 1.33 USD pour 1 Euro, il vous en coûtera 15037 Euro soit un surcoût de 751 Euro.

Le fonctionnement du contrat à terme ou de la couverture à terme consiste à fixer un cours de change pendant une période de 7 jours à 1 an. Ainsi, entre le jour où vous passez commande auprès de votre fournisseur et le moment où vous réglez le solde de votre facture, le cours de change reste inchangé. Vous pouvez ainsi fixer vos marges commerciales et votre prix de vente sans crainte de faire des pertes ou de mettre votre entreprise en péril.

La devise la plus utilisée dans le monde est l’USD et il est intéressant d’observer son évolution par rapport à l’Euro depuis octobre 2010. En effet, on s’aperçoit que les variations ont été conséquentes. Début janvier, 1 euro s’échangeait à moins d’ 1.30 dollars alors qu’en mai ce même Euro valait plus de 1.46 dollars.

Les modalités du contrat à terme :

Concrètement, lorsque vous prenez une couverture à terme sur 3 mois pour un montant de 50.000 USD, il fait bien comprendre que votre banque ou l’établissement de paiement réserve pour vous 50.000 USD, somme qui devra être utilisée avant la date d’échéance du contrat. Au moment où le contrat est ouvert, un dépôt de garantie est demandé. Celui-ci représente généralement 5% du montant total de la couverture soit une avance de trésorerie de 2500 USD remboursable à la date de maturité du contrat à terme ou utilisable directement pour votre paiement fournisseur.

Que se passe-t-il si vous n’utilisez pas toute votre couverture à terme ?

Si vous avez réservé 100.000 USD avec votre banque ou votre établissement de paiement et que vous vous rendez compte que vous n’utiliserez pas la totalité de cette somme le mieux est de consulter dès que possible votre conseiller. Légalement, la procédure à suivre par votre partenaire financier consiste à revendre le résidu, c’est-à-dire la somme en USD que vous n’allez pas utiliser sur le marché des changes. Par exemple si vous n’utilisez que 60.000 USD sur une couverture à terme de 100.000 USD, votre conseiller revendra 40.000 USD sur le marché des change. Si le cours de change est défavorable, vous subirez une perte correspondant à la différence entre le cours établit pour votre contrat à terme et le cours le jour de la revente. Exemple : Le cours de votre contrat à terme était à 1.37 USD pour 1 Euro, il est à 1.34 USD au moment de la revente, vous perdez donc 653 Euro sur la revente de 40.000 USD. L’exemple ci-dessus démontre que la couverture à terme doit être utilisée uniquement dans certains cas. Le mieux est de vous assurez de la qualité et de l’expertise de votre interlocuteur.

Qui peut efficacement parler de contrat à terme avec vous ?

La plupart des institutions financières conseillent facilement pour ne pas dire systématiquement les couvertures à terme sans poser plus de questions. Parler de vos besoins en devises doit être fait avec un interlocuteur qui maîtrise cet outil financier et qui saura vous accompagner dans votre problématique internationale. L’interlocuteur bancaire chargé de vous conseiller sur les solutions de crédits pour entreprise, solutions d’assurances ou de téléphonie d’entreprise ne sera pas l’interlocuteur adéquat. De même, ne vous adressez pas au guichet de votre banque mais essayez d’obtenir auprès de votre banque un accès à une salle de marché. Vous pouvez également vous orienter vers les établissements de paiements, chargés d’accompagner des entreprises qui ont une activité d’importation ou des factures en devises à effectuer.

A propos de RationalFX

RationalFX est un établissement de paiement qui accompagne les PME et TPE dans l’envoi et la réception de paiement internationaux en leur proposant des virements internationaux pour 9.90 Euros par transaction et 0% de commission de change (En moyenne 230 euros d’économie constatée sur une facture de 10000 dollars ). Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.RationalFX.fr ou contacter un conseiller au N° VERT 0805 102 573. »

Ecrit par Nicolas Diemert