Contrôle qualité de fin de production : à ne pas oublier

Maintenant que vous savez qu’il est essentiel de faire un contrôle qualité en fin de production, arrêtons nous un instant sur les principaux éléments à vérifier lors de votre visite (ou celle de votre intermédiaire) à l’usine.

  • La quantité : s’assurer que votre fournisseur a bien produit la quantité demandée (contrôlez aléatoirement certains cartons pour compter le nombre de produits et vérifiez le nombre total de carton). Cela ne prend que quelques minutes mais permets d’éviter des surprises.
  • Les caractéristiques de votre produit : en fonction du type de produit, vérifiez les caractéristiques principales telles que les dimensions, les couleurs (avez-vous pensé à donner un code couleur à l’usine avant le début de la production ?), la forme, le matériau, le poids etc. Il est très fréquent de voir des fournisseurs utiliser des matériaux beaucoup moins chers et donc moins résistants.
  • Le fonctionnement : que votre produit soit une clé usb, un vélo, un lecteur mp3 ou autre, essayez le ! Rien ne vaut un test en « live » pour être certain qu’il n’y a pas de malfaçon.
  • Le conditionnement : assurez-vous que vos produits sont emballés correctement (c’est à dire suffisamment bien pour qu’ils ne cassent pas pendant le transport) et inspectez l’état des cartons (de nombreux fournisseurs utilisent des cartons de faible qualité, cartons qui sont très souvent complétement rammolis après quelques jours de stockage).
  • Documents de transport : profitez de votre passage à l’usine pour vérifier la facture (invoice) et la liste de colisage (packing list). Les informations mentionnées dessus doivent correspondre à votre commande.
  • Vérifier le shipping mark sur les cartons. Même si vous l’avez confirmé auparavant, il est toujours bon de s’assurer sur place qu’il n’y a pas de fautes sur celui-ci.
  • Profitez de cette visite à l’usine pour demander au fournisseur de vous faire visiter. Il est toujours intéressant de voir l’état des machines utilisées, leur nombre, la propreté de l’usine, le nombre d’employés au travail, la date des certifications que l’on aperçoit souvent encadrées sur les murs. Autant de détails qui vous aideront à évaluer le sérieux du fournisseur si vous n’avez pas pu organiser une visite de l’usine avant le lancement de la production.

Conseil : dans la mesure du possible, amenez lors de votre visite à l’usine un échantillon validé par vos soins avant la production de masse. Vous aurez ainsi un comparatif idéal pour juger de l’état de la production.

Ecrit par Thibaud Rassat

Ecrit par Nicolas Diemert
  • Merci pour ce recapitulatif et verifier la correspondance entre les produits qui doivent etre envoye et les produits reels, certaines societes s amusent a changer la qualite.